POLYNELISE

Elise et les iles de la Polynésie

A la découverte du TIARE APETAHI

Il existe une fleur très rare et très belle, qui ne pousse que sur une seule ile polynésienne, Raiatea. Son nom est le TIARE APETAHI. Voici son histoire…

Véritable trésor de la flore des îles polynésiennes, espèce végétale emblématique de l’île de Raiatea, le TIARE APETAHI, Apetahia raiateensis de son nom scientifique, est une plante exceptionnelle à bien des égards.

Exceptionnelle, tout d’abord, par la forme de ses fleurs, dont les cinq pétales d’un blanc immaculé, se déploient tous du même côté. Ce profil atypique, évoquant une petite main ouverte, a d’ailleurs largement inspiré la mythologie polynésienne, qui prête une origine humaine à cette délicate fleur. Exceptionnelle, cette fleur le serait aussi par sa manière d’éclore à l’aurore en émettant un curieux « pop… pop… » (bien que ce phénomène ne soit pas encore scientifiquement prouvé !!!).

Mais si le TIARE APETAHI est une espèce unique au monde, c’est avant tout parce qu’il ne pousse qu’à Raiatea, sur les plateaux situés au nord de l’île. Ces sites, qui s’étendent sur plus de 300 hectares, réunissent des conditions géologiques et climatiques très particulières, favorisant le développement d’une végétation extrêmement singulière.

Parmi les quelques 200 espèces répertoriées par les botanistes, on ne retrouve pas moins de 28 plantes endémiques de ces plateaux, parmi lesquelles figure le célèbre TIARE APETAHI, 18 autres plantes endémiques de Raiatea, 44 plantes endémiques de l’archipel de la Société et 144 plantes indigènes de Polynésie française.

Malheureusement, ces hauts lieux de la biodiversité polynésienne sont aussi le théâtre de dégradations, d’origine naturelle ou humaine : étouffées par les plantes envahissantes, dévorées par les rats, piétinées par les cochons sauvages, cueillies par les promeneurs… les plantes endémiques des plateaux de Raiatea, TIARE APETAHI en tête de liste, sont aujourd’hui gravement menacées de disparition.

La légende du TIARE APETAHI

Il existe bien des récits et légendes sur l’origine du TIARE APETAHI. L’une d’entre elles prend naissance dans un fare de Raiatea où habitaient Apetahi et son époux. Un jour, après une terrible dispute, le tane (« mari », « homme » en polynésien), pêcheur, dut se résoudre à partir en mer et laisser sa vahine (« femme » en polynésien) seule à la maison. Celle-ci, accablée par le chagrin, décida de marcher jusqu’au sommet du mont Te-Mehani, pour y mettre fin à ses jours. Avant de se tuer, Apetahi se coupa un bras et l’enterra, paume vers le ciel. En ce lieu poussa quelque temps plus tard un arbuste, dont la fleur aux cinq pétales rappelait de manière frappante la forme d’une main tendue vers l’azur… Averti par des promeneurs ayant découvert la curieuse plante, le mari de Apetahi comprit le triste geste de son épouse disparue. En son souvenir, il tenta plusieurs fois de planter une branche de l’arbuste devant son fare, mais chaque fois sans succès.

Aujourd’hui encore, toutes les tentatives de boutures du TIARE APETAHI demeurent vaines…

3 Commentaires

  1. Bonjour,

    Pour information l’arbuste qui se trouve au Pito hiti dont la fleur est zygomorphe (demi fleur) comme le Tiare ‘apetahi est Sclerotheca magdalenae.
    C’est le genre le plus proche de Apetahia (le genre du Tiare ‘apetahi : Apetahia raiateensis), de la même famille des Campanulacées. Il existe 5 espèces du genre Sclerotheca sur Tahiti et Moorea. Attention elles sont toutes protégées car en danger critique d’extinction, comme le Tiare ‘apetahi .
    Vous pourrez en voir en photo sur le guide vert du Mont Marau téléchargeable gratuitement ici :
    http://www.environnement.pf/sites/default/files/fichiers-documents/mont_marau_light.pdf

    en espérant avoir répondu à vos questions
    Bien cordialement

  2. Bonjour,
    Merci pour votre commentaire.
    Je n’ai pas la reponse a votre question.
    Peut-etre faudrait-il faire appel a un botaniste specialise dans les fleurs de Polynesie ?
    Bonne continuation a vous,
    Elise

  3. Il existe une fleur identique à l’apetahi de Raiatea, mais que l’on trouve sur Pito iti à Tahiti : A part sa couleur (pourpre et veloutée) qu’elle est la différence entre ces 2 plantes, sont-elles de la même famille, qui pourrait nous fournir des photos, merci d’avance…
    Slts